Contestation de paternité : la filiation juridique est plus forte que la réalité biologique

)

Quand bien même elle serait démontrée par des éléments probants, la réalité biologique doit s’effacer devant la filiation juridique existante, lorsque le demandeur n’a pas agi dans les délais légaux. C’est ce que vient de rappeler la Cour de cassation dans son arrêt rendu le 7 novembre 2018.

Voir en ligne : https://www.service-public.fr/parti...