[]

Les boss des maths

)

Quatre lycéens rouennais et elbeuvien ont remporté la finale nationale du Tournoi français des jeunes mathématiciens. Ils préparent le Championnat du monde en Géorgie.

Achille de Ridder, Louis-Max Harter, Maxime Quille et Émile Fourcin partagent la même passion, celle des chiffres. Ils ont remporté la finale du Tournoi français des Jeunes Mathématiciennes et Mathématiciens (TFJM2) en mai dernier. Émile était élève en terminale au lycée Fénelon à Elbeuf et les trois autres en terminale au lycée Blaise-Pascal à Rouen. « On avait déjà participé à des concours de mathématiques. L’originalité de ce tournoi est qu’il propose de réfléchir à des problèmes qui n’ont pas encore de solution. C’est beaucoup plus motivant ! » explique Achille. « Nous avons eu trois mois pour réfléchir à cinq problèmes. Lors des trois jours du tournoi, les équipes, de chaque région, se sont rencontrées pour présenter et débattre de leurs solutions devant un jury. »

Les lycéens de la Métropole ont réussi brillamment le tournoi, puisqu’ils sont classés premiers, avec dix points d’avance sur leurs concurrents. « On est assez fiers car on était en compétition avec des élèves du prestigieux lycée Henri-IV à Paris. » Le tournoi, réservé aux lycéens de première et terminale, s’inspire de la recherche en mathématiques.

« Les maths au lycée, cela reste assez classique, avec des exercices à résoudre. On préférait une épreuve faisant appel au raisonnement et à la créativité. Le jury attend de nous la compréhension du problème, de la réflexion et une démonstration. » Les jeunes champions sont complémentaires : Louis-Max est bon en informatique, Achille en géométrie, Maxime en arithmétique et Émile est un bon orateur. C’est en équipe qu’ils ont préparé le championnat international, qui se déroule du 6 au 17 octobre, en Géorgie, en Europe de l’Est. Trois des quatre prodiges sont actuellement en classe préparatoire au lycée Pierre-Corneille à Rouen (le quatrième est à Tours). Leur avenir est déjà tout tracé. Ils souhaitent devenir chercheurs en mathématiques ou en physique.

Plus d’infos

Voir en ligne : https://www.metropole-rouen-normand...