Donner des jours de repos à un collègue confronté au décès d’un enfant est possible

)

Depuis le 10 juin 2020, un salarié peut renoncer anonymement à une partie de ses jours de repos non pris au bénéfice d’un collègue de son entreprise dont l’enfant de moins de 25 ans est décédé. Ce don de congés est possible au cours de l’année suivant la date du décès. Publiée au Journal officiel le 9 juin 2020, la loi visant à améliorer les droits des travailleurs et l’accompagnement des familles après le décès d’un enfant a modifié le Code du travail.

Voir en ligne : https://www.service-public.fr/parti...