[]

Les données des plateformes et des réseaux sociaux sont exploitables par l’administration fiscale et les douanes

)

Afin de renforcer la lutte contre la fraude fiscale et douanière, les publications et photos manifestement rendues publics par leurs utilisateurs et librement accessibles sur les plateformes en ligne et les réseaux sociaux peuvent désormais être collectées et exploitées par l’administration fiscale et douanière. Prévu par l’article 154 de la loi de finances pour 2020, ce dispositif vise à lutter contre l’activité occulte et la fausse domiciliation à l’étranger. Un décret paru au Journal officiel le 13 février 2021 précise le cadre de cette expérimentation prévue pour une durée de 3 ans.

Voir en ligne : https://www.service-public.fr/parti...